Le partage de l'amour
 

Critiques

Romans contemporains

 

Les femmes du XIXe m’intriguent, me touchent ou me passionnent.

Connues ou anonymes, décrites dans les romans, ou esquissées à travers leur correspondance, beaucoup se sont contentées de vivoter à l’intérieur du carcan que les hommes leur imposaient. Quelques unes, cependant, ont aimé jusqu’à la folie, créé, étudié, en dépit de tout.

Elise est l’une d’elle. Amoureuse et artiste, elle est, sans le revendiquer, une femme libre d’esprit.

La littérature romantique dont je suis imprégnée, liée aux connaissances historiques, accumulées au cours des films et des pièces de théâtre sur lesquels j’ai travaillé, m’ont aidé à imaginer la vie de deux femmes, créatives et passionnées, qui luttent pour aimer pleinement, librement, le même homme. Une lutte à mort, pleine d’hésitations et d’audace, de dons et de sacrifices, dans un contexte d’esclavage domestique, politique et religieux.

Je connais les héros de cette histoire, je les ai réellement rencontrés, à Paris, souffrant de l’impossibilité de trouver la sérénité à l’intérieur de leur trio. Comme dans l’Etoffe d’une femme, j’ai eu la curiosité de voir comment un tel amour aurait pu se développer au milieu de XIXe. Le poids de la société balzacienne ne risquait-il pas d’étouffer dans l’œuf une passion de ce type ?

RESUME

 

Grand format

Editions JC Lattès

Format Poche

Collection J'ai Lu

 

 
   
 
Romans historiques